Vous connaissez la phycocyanine ?


Vous connaissez la phycocyanine ?


Souhaitons que cette questions soit de moins en moins posée. Car plus de personnes connaitront cette molécule, mieux le monde se portera.

Il est temps que les études scientifiques autour de celles-ci soient mise à la portée du public car l'effort de recherche est international, et celui-ci est autant le fruit des pays développés que des pays "dits" en voie de développement, ces derniers ayant compris tout le bien qu'ils pouvaient retirer de la phycocyanine.


Que pouvons nous attendre de la phycocyanine ?


La phycocyanine a cette capacité à favoriser la production de cellules souches et , partant, la production de globules blancs, rouges et de plaquettes. L'immunité et la formule sanguine s'en trouvent améliorées. La phycocyanine est un espoir pour la leucémie et répare les dégâts causés par la radioactivité et inhibe la cassure du brin d'ADN.


C'est peut être le plus puissant antioxydant connu (20 fois le vitamine C et 16 fois la vitamine E), et c'est aussi un puissant anti radicalaire, même à des doses infimes. C'est un puissant moyen de détoxication du foie et des reins. La phycocyanine est un préventif et curatif de la plaque d'athérome dont les complications sont responsables de nombreux décès en Europe.


Elle agit également sur la lassitude mentale, la fatigue psychique et elle apaise aussi les enfants hyperactifs .


La liste des bienfaits de la phycocyanine est longue.


Ne laisser pas passer votre chance !


Elle est une solution à de nombreuses pathologies, et son champ d'action est vaste.

Prenez soin de votre santé, c'est un bien précieux. Ne laisser pas le ver gâter la pomme, et s'il en est ainsi, dites vous qu'il existe une solution pour chaque chose.


La phycocyanine peut vous aider !

On meurt trop souvent par ignorance. Un praticien ne sait pas tout et condamne trop souvent le malade à travers ce qu'on lui a appris.



Soyez acteur de votre santé !


Ne nous croyez pas !


Renseignez vous !


N'oubliez pas "prévenir vaut mieux que guérir"