top of page

LE DHA, NOUVELLE ARME !

Dernière mise à jour : 25 oct. 2023


Passer à l’action maintenant ou il sera trop tard !

Protéger la planète est notre priorité !

Se complémenter en est une autre et vous savez tous pourquoi !


Commençons par les oméga-3


Les oméga-3 issus des microalgues, riche en EPA DHA, pour lutter contre nos carences !

Pourquoi puiser dans les océans alors que nous avons réussi à cultiver une microalgue en photobioréacteurs qui nous apporte ce dont notre organisme a besoin ?

L'algue Schizochytrium riche en oméga-3, EPA et surtout en DHA


LE DHA, NOUVELLE ARME ANTI-ALZHEIMER ?

(Gagnez jusqu'à 4 ans de vie)

Des oméga-3 bons pour le cœur, la santé des artères, le cerveau, mais aussi contre le déclin cognitif avancé !

C'est l'hypothèse prometteuse détaillée dans une étude de la célèbre revue Nutrients¹.

Plus précisément, il s'agirait du DHA (acide gras docosahexaénoïque), qui contribuerait à prévenir la maladie d'Alzheimer.

Cette observation a été réalisée sur près de 1490 personnes, âgées de 65 ans et plus, sans démence déclarée.

L'analyse suppose que les participants qui ont des niveaux sanguins de DHA plus importants ont un risque réduit de 49% de développer la maladie d'Alzheimer.

De même, ceux qui présentaient une augmentation de DHA la plus importante pourraient << gagner » près de 4,7 années de vie en plus sans maladie d'Alzheimer.

En effet, le DHA améliorerait plusieurs facteurs associés à la maladie d'Alzheimer tels que l'hypermétabolisme du glucose cérébral, la neuro-inflammation, l'agrégation de peptides bêta amyloïdes sous forme de plaques (typique d'Alzheimer).

Ainsi, les preuves scientifiques s'accumulent pour dire que des facteurs diététiques tels qu'un apport conséquent d'oméga-3 (ici le DHA en particulier) pourraient faire partie intégrante d'une stratégie de prévention du déclin cognitif chez les seniors.


DES OMEGA-3 CONTRE LES DOULEURS NEUROPATHIQUES ET INFLAMMATOIRES


Les oméga-3 n'ont pas fini de nous livrer leurs secrets !


Ils sont déjà largement réputés pour leurs propriétés neuro et cardioprotectrices, anti-inflammatoires, régulatrices des taux de sucres.

us précisément, c'est l'EPA (l'acide eicosapentaénoïque), un acide gras polyinsaturé, qui réduirait les sensations de douleur.

D'après une expérience menée au Japon², l'EPA freinerait la production d'une molécule de signalisation de la douleur, appelée VNUT en anglais (vesicual nucléotide transporter).

Par des essais in vitro, les scientifiques pointent le potentiel de l'EPA pour agir spécifiquement contre les douleurs neuropathiques (comme les sciatiques par exemple) et chroniques, en inhibant la production de ce VNUT sans freiner la production des autres neuro- transmetteurs.

L'équipe doit encore élucider les différents mécanismes à l'œuvre.

Néanmoins, ces travaux suggèrent que cet oméga-3 pourrait être à la base de nouveaux analgésiques d'origine naturelle, alternatifs aux opioïdes.

En attendant, une consommation régulière d'oméga-3 (combinant DHA et EPA) pour la vivacité mentale ou les maladies inflammatoires telles que l'arthrose vous sera bénéfique.


PRÉFÉREZ DES OMÉGA-3 ISSUS DES MICROALGUES

TESTEZ VOTRE INDICE OMÉGA-3

ENSEMBLE FAISONS UN GESTE POUR L'ENVIRONNEMENT


1. «< Red Blood Cell DHA Is Inversely Associated with Risk of Incident Alzheimer's Disease and All-Cause Dementia: Framingham Offspring Study. »>, Aleix Sala Vila et al., Nutrients, juin 2022,

2 << Vesicular Nucleotide Transporter is a Molecular Target of Eicosapentaenoic Acid for Neuropathic and Inflammatory Pain Treatment. »>, Takaaki Miyaji et al., PNAS, juillet 2022

Progrès de la recherche sur les lipides, 20 mai 2016; http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0163782715300333

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page