études - scolarités et la rouille du cerveau!

#concentration #études #scolarité #mémoire #stress #spiruline #phycocyanine

La fatigabilité par un manque de concentration est un problème complexe, d'autant que les causes sont nombreuses à identifier. Nous pouvons évoquer dans la partie thérapeutique :

1 - l'intérêt d'éliminer certains additifs et colorant alimentaire (selon une étude de 2007 puis d'autres qui ont suivi). Ces colorants sont : E 110 (Sunset Yellow), E 104 (Quinoline Yellow), E122 (Carmoisine), E129 (Allura Red), E102 (Tartrazine), E124 (Ponceau 4R) et certains additifs (benzoate de sodium) .

2 - Sur le plan alimentaire, éviter ou limiter la consommation des glaces, yaourt fromage, chocolat, sodas, jus artificiels, pizzas surgelées ( par les conservateurs et colorants utilisés) , snacks et fastfoods, Ne pas tout supprimer en même temps du jour au lendemain. Si l'enfant est brusqué il va automatiquement se braquer et refuser tout ce que lui est proposé en remplacement. N’interdisez pas non plus la consommation des aliments risqués, contentez-vous de limiter le maximum possible leur consommation. Intégrer les aliments bannis à votre système de récompense et les proposer en contrepartie d’un devoir achevé, d’une leçon apprise ou des affaires rangées… est, par exemple, une bonne idée ! Gluten et produits laitiers bloquent le bon fonctionnement du cerveau frontal, celui lié à la concentration et la mémorisation.

3 - D'autre part l'intérêt des Oméga 3 a été également démontré par des études (1981 deux chercheurs britanniques, I. Colquhoun et S. Bunday) et notamment la carence en DHA (présent dans le Krill 4 - De récentes études ont démontré que le TDAH est dû à plusieurs facteurs mais qu’un « stress oxydatif » excessif, à savoir « la rouille du cerveau », en est l’une des principales causes. Ce stress oxydatif survient lorsque des « radicaux libres » (composés d’oxygène agressifs) sont produits en quantité excessive dans l’organisme, ou dans le cerveau en cas de TDAH, qui attaquent les cellules cérébrales, induisant dès lors toutes sortes de processus inflammatoires. Bien entendu, notre organisme dispose de moyens de défense pour s’en protéger, ce que l’on appelle « les antioxydants » = agents antirouille.

Et donc la phycocyanine, 'lun des plus puissants anti oxydant (7000 fois plus que la spiruline, 16 x plus que la vit E, 20x plus que la vit C et 70 x plis que la SOD (Super Oxyde Dismutase : enzyme de notre corps chargée d'éliminer les radicaux libres. 5 - Corriger la flore intestinale pré pro biotiques , car une mauvaise flore empêche la fabrication d'un anti oxydant le glutathion 6 - Complémenter en vit D+++ (étude danoise) chez la femme enceinte et chez les enfants (en fait tous les enfants)

contact VS: sante.cellulaire.france@gmail.com

38 vues