conseils pour améliorer vos défenses immunitaires ?



Outre les recommandations de base telles que la limitation des sorties au maximum, le port de gants et de masque (ce qui a permis aux Sud-Coréens de ne pas être confinés…), vous pouvez vous armer facilement contre le risque d’une infection par le coronavirus. Grâce à plusieurs produits : La phycocyanine

La phycocyanine, c’est la quintessence de la spiruline.

7000 fois plus puissante, la phycocyanine est le booster immunitaire naturel le plus performant qui soit.

Hélas, dans la nature, elle ne se trouve que dans des proportions infimes.

D’où l’intérêt récent, dans la médecine alternative, pour l’élevage de spiruline et l’extraction de phycocyanine fraîche.

Car la phycocyanine renforce le nombre de globules rouges dans votre sang, elle multiplie le nombre et les rendement de vos usines d’armement immunitaire que sont les plasmocytes.

Elle augmente la force et le nombre de vos vaisseaux et de vos soldats cellulaires, les macrophages et les lymphocytes.

Donc, que vous soyez malade, que vous ressentiez seulement maintenant les premiers symptômes (contractures, maux de gorge, frissons et poussées de fièvre), ou en simple prévention, la phycocyanine est un atout de choix. Les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont un pouvoir désinfectant et antiviral qui n’est absolument pas à négliger, surtout en prévention de tels virus.

Un flacon d’huile essentielle de lavande, en usage externe, devrait toujours avoir une place de choix dans votre armoire à pharmacie.

En interne, les huiles essentielles peuvent avoir un pouvoir de prévention étonnant, particulièrement durant la période de stress immunitaire que nous vivons.

Ravintsara, tea tree, gingembre sont vos principaux atouts.


Toutefois, gardez en tête que si vous les dosez par vous-même, les huiles essentielles sont à prendre avec beaucoup de précautions.


Quelques conseils de dernière minute


En ce moment, la situation en France est dans une phase d’aggravation, ce qui peut donner lieu à des phénomènes de panique de masse.

Cette aggravation va se renverser tôt ou tard, car toute épidémie a une fin.

Il vaut mieux prendre la maladie rationnellement et calmement, en s’étant prémuni à l’avance contre tous les risques possibles, plutôt que de s’affoler.

Être en bonne santé implique une certaine forme de calme. Céder à la panique est non seulement inutile, mais nuisible pour vous et ceux qui vous entourent.

En vous souhaitant de traverser cette crise sanitaire indemne, vous et vos proches.


Dr. Thierry Schmitz